'tain ta mare !

Avec Asymptote permaculture et Denis Pielot

     Juin 2017, première rencontre sur cette maison typique du pays d'auge non loin de Dozulé achetée récemment par un couple habitant Paris. Ils ont des tonnes de choses à me montrer, des tonnes de projets en tête sans vraiment savoir par où commencer. Ah si, créer un havre de paix végétal qui puissent leur faire oublier la capitale et surtout qui permette de couper le bruit de l'autoroute 700 m plus loin (que je n'entendais pas à ce moment). Mais de mon côté, une autre proposition m'attire déjà, cette vieille mare naturelle remplit de lentille d'eau devra être la base du futur jardin !

début .jpg

     Au début du projet, l'ancienne mare devait être nettoyée, agrandit, puis aménagée en créant un "nouvel étage" au jardin puisqu'elle se trouve environ 2 mètres en dessous du niveau de la terrasse.
     Finalement, une nouvelle mare sur bâche sera créée à fleur de terrasse et viendra se déverser dans l'ancienne afin non seulement d'aérer l'eau, de limiter la prolifération des lentilles d'eau mais

aussi de couvrir le bruit de l'autoroute qui s'avère finalement très présent après 2 heures passées dehors ! Le talus qui descend vers l'ancienne sera en parti recouvert par une terrasse suspendue et le reste sera habillé de graminées et de plantes d'eau pour donner de la légèreté à l'ensemble.
     Un nettoyage de l'ensemble du terrain, quelques plantations temporaires pour habiller certaines parties qui seront retravaillées plus tard, une allée en bois pour rejoindre la maison et le projet est lancé !
    

Octobre 2017

Début du chantier, 20 m3 de boue sont sortis de l'ancienne mare et 15 m3

de terre disparaissent pour laisser sortir le nouveau bassin. 3 jours de travail sont nécessaires et la pluie s'arrête enfin !

1.JPG
2.JPG

Objectif : cacher 35 m2 de bâche

avec 3 tonnes de roches, et plus de 200 plantes !

il faut aménager les bords tout en gardant un aspect naturel.

Certaines journées s’éternisent par la quantité de travail et la pluie incessante. Mais après 7 jours, la mare a enfin les pieds dans l'eau et la "plage" pointe le bout de son nez !

8.JPG

Des pas japonais en bois sont posés afin de relier le parking à la maison !

0.JPG

Tout est dans le détail, et cette gouttière en chaines n'en est plus un quand le bruit de la pluie vient faire cliqueter le jardin !

10.JPG

Après 13 jours de travail, il n'y a plus de doute pour nous : ce nouveau bassin au pied des bambous dépasse nos espérances !

Cette petite partie pourtant ombragée vient de devenir le centre du jardin et apportant une note japonaise à cet ensemble brut. Et cerise sur le gâteau, les deux pompes apportent suffisamment d'eau pour couvrir complètement le bruit des voitures !

9.JPG
IMG_1065.JPG
IMG_1061.JPG

Un petit retour 6 mois après nous rassure beaucoup ! Tous les végétaux sont repartis malgré la quantité de pluie et les 20 m3 de boue argileuse ! Tout semble croire qu'un petit écosystème est né !  

Mai 2018